Améliorer l’accès aux savoirs des enfants Carabanais
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2007

Pluie de témoignages
22 octobre, 2007, 13:57
Classé dans : Actualités

Un nouveau rapport m’est arrivé aujourd’hui, celui de Nadège, Virginie, Charlène et Nadine. Il s’ajoute à la série de témoignages qui permettent à l’association d’améliorer ses prestations et aux bénévoles de savoir ce qui les attend à Carabane. Grâce à eux, l’intérêt pour l’association et pour nos actions grandi chaque jour. Merci.



Appel pour groupe de volontaires forts et courageux!
22 octobre, 2007, 13:54
Classé dans : Non classé

Le directeur de l’école de Haer a posé le problème de l’absence de toilettes dans son école. Les élèves sont obligés de parcourir une distance importante pour se soulager ce qui les contraint à rater de longues minutes de classe. Nous avons donc conclu avec lui de l’urgence de construire un bâtiment à cet effet pour les écoliers et les écolières. Nous faisons donc appel à votre générosité pour la réalisation d’un projet global: du financement à la construction. POur les candidatures individuelles, merci de nous faire parvenir vos disponibilités afin que nous constituions un groupe de volontaires.

 



Nouvelle page!
16 octobre, 2007, 10:26
Classé dans : Actualités

Les volontaires étant très prolixes en commentaires, une nouvelle page de témoignages est ouverte. Celui qui inaugure cette page est un résumé du séjour de Mélanie et Sylvain au cours du mois de juin 2007, agrémenté de photos en classe et à la case. Nous les remercions pour la qualité de ce témoignage!



Message de Youssou
15 octobre, 2007, 15:23
Classé dans : Non classé

Pour la nouvelle saison, année scolaire 2007/2008, nous envisageaons d’étendre notre action aux îles voisines de Hitou et Haer dans la mesure du possible. Le principal obstacle à ce développement est le coût suplémentaire que le trajet (achat d’essence pour le bateau; environ 15 euros par trajet) engendre. Quoiqu’il en soit, Youssou proposera aux volontaires sur place d’animer une ou deux séances dans ces écoles afin que les enfants de ces îles isolées puissent bénéficier des compétences de chacun. Dès que l’association disposera de financements plus importants, nous envisagerons de prendre en charge ces frais, néanmoins, en attendant, et pour ne pas que les enfants attendent trop longtemps, les volontaires qui en ont la possibilité (par le biais de subventions par exemple) peuvent le faire.

 



Mail de Stéphanie H. Belgique, août 2007
13 octobre, 2007, 16:45
Classé dans : Actualités,Histoire de bénévoles

Lors de mon arrivée à Ziguinchor, les 4 bénévoles précédentes m’ont expliquées comment était la vie sur l’ïle et comment se passés les cours. Le lendemain de mon arrivée, Youssou et moi avons prit la route et sommes arrivés à Carabane. Youssou m’a laissé le vendredi pour me reposer en attendant qu’il allait annoncer mon arrivée aux parents du village. Le samedi 28 juillet j’ai commencé à donner mes premiers cours à François. Très vite François s’est ammené en classe avec son petit frère Ivan et son ami Pierre. Une semaine plus tard, Joachim aussi venait suivre les cours. J’ai décidé alors de commencer chaque leçon avec une histoire d’une sorcière qui fait le tour du monde. Chaque histoire parlait d’un thème spécifique. Je partageais les enfants en groupe de deux, selon leur niveau scolaire. Pendant que Jo et François essayaient de résoudre leurs exercices, je m’occupais des enfants qui écrivaient encore très phonétiquement. Nous avons ainsi parlait du thème de la pollution, des fruits et légumes, des animaux (mammifaires) et leurs caractéristiques.
François et Ivan ont vite découvert une passion pour la poésie (jeux de mots) et la calligraphie. Jo et Pierre se sont entrainés à l’orthographe. Les résultats étaient très impressionnants en quelques semaines de temps!!! J’ai également pris l’initiative de donner deux fois par semaine des cours d’Anglais à François.
J’avais l’habitude de donner cours de 9h à 13h, tous les jours, sauf lors de matchs de foot et le dimanche. Après les cours, les enfants restaient régulièrement pour me poser des questions sur la vie en Belgique. C’etait un de mes moments préférés, ces échanges culturels!
Au début, c’était assez difficile de donner cours aux 4 garçons en même temps. Ils se disputaient souvent et comme je ne comprenais pas ce qu’ils se disaient, il m’était très difficile d’intervenir. Aussi je donnais cours dans ma chambre sur le lit. J’ai vite compris que cela devait changer, vu que les plus grands enfants allés souvent à la pêche aux crevettes le soir et ils s’endormaient le matin sur mon lit.
Lors de l’arrivée de Titi nous avons décidé de prendre les choses en main en aménageant une case en classe. Les enfants étaient très enthousiastes!


AZIKO |
APA |
PROMOTION COLONEL PAUL SITA... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bella Stella
| Le Burkina Faso... pays des...
| Association Burkina 35