Améliorer l’accès aux savoirs des enfants Carabanais
  • Accueil
  • > Archives pour février 2010

Séjour d’Anne-Claire
4 février, 2010, 18:52
Classé dans : Actualités,Histoire de bénévoles

J’ai atterri à Dakar dans la nuit du 17 au 18 août, où Djo et Paulin ne m’attendaient que le lendemain…  Le début d’un voyage vers Carabane un peu plus chamboulé que prévu mais tellement plus enrichissant et exaltant ! Malgré la fatigue et les « tracasseries routières » je ne regrette pas d’avoir pris le taxi-brousse au lieu du bateau : plongée immédiate garantie dans l’ambiance et les magnifiques paysages du Sénégal !

A Ziguinchor Youssou et Chériff m’attendaient pour encore un peu de taxi-brousse et de pirogue avant d’apercevoir enfin Carabane.

Après une journée de repos bénéfique, j’ai commencé le soutien à l’école du village avec les enfants. Après une première matinée de travail avec une seule élève (en 6e), les jours suivants ont été plus intenses. Compte-tenu de la période (grandes vacances des enfants) Youssou a proposé de ne les accueillir que jusqu’à la fin du mois pour les laisser « souffler » en septembre. De plus, en cette période d’hivernage, beaucoup étaient occupés à aider dans les rizières ou à garder leurs petits frères et sœurs. Malgré ça, il y avait toujours  au moins une dizaine d’enfants tous les jours.

Ma principale difficulté a été de gérer les disparités et le suivi. Je ne savais jamais d’un jour à l’autre combien d’enfants viendraient et quel serait leur niveau. J’ai donc eu du mal à m’organiser et à préparer des séances : adaptabilité et flexibilité requises ! (Le principe d’un document récapitulant les difficultés principales des enfants me paraît une bonne idée, mais je me rends compte qu’il est difficile à mettre en place). Chaque matin, le travail se faisait en atelier par groupe d’âge (et/ou de niveau). Je regrette d’ailleurs de n’avoir pas pu faire plus de choses avec les plus jeunes, les « grands » (CM) se « déconcentrant » très vite sans attention soutenue.

Je suis toujours partie d’une demande de leur part (les « matheux » sont toujours aussi nombreux !) tout en essayant d’incorporer les savoirs aux activités ludiques. A ce propos, un très grand merci à Stéphanie pour tous les petits jeux pédagogiques fabriqués pour Terrains des savoirs ! Ils m’ont été incroyablement utiles : le trivial (maths et conjugaison) a particulièrement la cote ! Nous avons pu travailler beaucoup de choses différentes, même à des niveaux scolaires divers et toujours dans la bonne humeur.

J’ai également senti que les enfants étaient habitués à l’association et à son fonctionnement. Ils venaient d’eux-mêmes, demandeurs et motivés : une condition déterminante pour la réussite des activités. Travailler avec eux est un bonheur et il a été très difficile de les quitter !

D’une manière générale, il a été difficile de quitter Carabane et toutes les personnes que j’y ai rencontrées et qui ont pris soin de moi !

Je me suis sentie très rapidement intégrée à la vie quotidienne, jamais « toubab » et toujours accueillie avec beaucoup de chaleur et de bienveillance.

Merci à Omar pour le pain tout frais qu’il apportait le matin (parfois même en affrontant la pluie battante !) et l’initiation au batik. Malgré ses propres activités il s’est rendu disponible et m’a toujours accompagné avec gentillesse et bonne humeur.

Un mois après mon retour en France, j’ai toujours la nostalgie des délicieuses saveurs dont Chériff a le secret ! Sa cuisine, son bonheur de vivre et son sourire rieur colorent encore plus la vie à Liliba.

Enfin, et surtout, un grand merci à Youssou sans qui mon séjour n’aurait pas été le même. Coordinateur indispensable du projet, attentif, il se donne sans compter pour l’association. Il est le référent et le soutien permanent des bénévoles, rôle qu’il a assuré avec disponibilité, ouverture d’esprit et délicatesse. Il m’a accompagné et épaulé tout au long de mon séjour sur l’île, me faisant aussi découvrir la culture sénégalaise au fil de longues discussions que j’ai beaucoup appréciées. Il a toujours répondu avec perspicacité et franchise à mes (nombreuses !) questions sur le pays en général et l’association en particulier (pour laquelle il a beaucoup d’idées).

Seule bénévole lors de mon séjour à Liliba, ces Carabanais m’ont accepté dans leur quotidien avec générosité et ont toujours veillé sur moi. Merci aussi à Djo et Paulin de m’avoir si bien accueillie et guidée à Dakar.

Je reprends ma vie parisienne, enrichie de toutes ces merveilleuses rencontres et des moments de partage et d’authenticité, avec la certitude de repartir dès que possible pour poursuivre le chemin avec Terrains des savoirs.


AZIKO |
APA |
PROMOTION COLONEL PAUL SITA... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bella Stella
| Le Burkina Faso... pays des...
| Association Burkina 35