Améliorer l’accès aux savoirs des enfants Carabanais

Message de Louis – Août 2007
12 septembre, 2007, 9:56
Classé dans : Non classé

« On travaillait dans une case avec une grande table pour l’école avec les enfants. Avant que j’arrive, les enfants ne venaient que le matin, et les jours de semaine. Je me suis permis de leur proposer de venir l’après midi et le week end (au début, car apres, étant le seul bénévole, j’étais très fatigué et bien content de pouvoir me reposer !!).

Donc le matin, on travaillait pour l’école, surtout le français, à la demande générale, mais aussi un petit peu de maths (car il fallait quand même varier pour garder leur attention !)

Je suis toujours parti de la demande des enfants : c’était un peu dur au début car ils n’avaient pas l’habitude de choisir ce qu’ils allaient travailler, mais cela marchait très bien à la fin car chaque enfant arrivait avec son programme personnel (exemple : bonjour louis ce matin je veux faire une dictée, la division et lecture). Je souligne quand même je que n’ai pas eu la possibilité de donner vraiment ce choix au plus petit qui ne savaient ni lire ni écrire et à peine parler francais, même si de temps en temps il demandaient à faire du calcul (stéphanie avait laissé des petits cartons avec des points dessus que l’on peut additionner, compter et soustraire…). Je leur ai fait surtout faire des lignes de lettres et apprendre une petite chanson pour retenir l’alphabet (ça a tres bien marché ! même les plus grands la chantaient!!)

L’après midi, c’était plus libre, j’ai bien précisé qu’ils étaient tout a fait libres de venir ou pas, et que ce serait pour faire des jeux, de la guitare, des activités manuelles, si bien qu’ils n’étaient jamais plus de 2 ou 3. Il est quand même arrivé que certains veuillent travailler un peu l’après midi aussi.

Pour conclure, j’ai été un peu déçu de n’être resté que 3 semaines là-bas car c’est très peu en ce qui concerne le travail avec les enfants pour avoir un bon suivi, mais je fais confiance aux autres bénévoles (c’est à dire Hasse en ce moment).

Si tu as d’autre questions à me poser, je me ferais un plaisir d’y répondre.
Louis »



Petit témoignage du Séjour de Maylis et loïg du 2 au 22 juin 2007
31 août, 2007, 11:53
Classé dans : Actualités
La rubrique « témoignages » vient de s’enrichir du compte rendu de deux bénévoles qui ont fait un travail très apprécié à Carabane, nous les remercions encore et saluons leurs réelles capacités d’adaptation….c’est sans aucun doute la première et principale qualité dans ce type d’expérience en construction!


A lire avant de partir
14 mai, 2007, 19:02
Classé dans : Non classé

Je tiens à repréciser quelques points dont l’adhésion sans condition est indispensable pour le bon fonctionnement des activités :

- Gardez l’esprit ouvert et ne cherchez pas à imposer votre système de valeur: Vous êtes dans un pays étranger, c’est donc à vous de vous adapter, de vous fondre parmi la population. Il est préférable de s’abstenir de juger, et ce d’autant plus quand on n’a pas nécessairement les éléments pour comprendre certaines pratiques. Nous ne cherchons absolument pas à exporter un quelconque modèle français…NOus contriuons à l’éducation des enfants; les adultes sont déjà responsables!

- En Afrique, de manière générale et au Sénégal en particulier, le respect des aînés est une valeur fondamentale.

- Les professeurs travaillent comme ils peuvent dans des conditions plus que difficiles. Ils connaissent leur métier: Vous êtes là pour apporter un renfort. Lorsque les professeurs sont en grève, vous pouvez, si vous le souhaiter, prendre en charge leur classe au bénéfice des enfants.



Témoignage de Karine
7 mai, 2007, 18:30
Classé dans : Non classé

Je vous invite à lire le témoigange de Karine qui relate son expérience à l’école de Carabane au cours du mois d’avril 2007. Elle pose le problème du remplacement des instituteurs et de la question du soutien scolaire. Le nombre de grève au Sénégal étant quasi hébdomadaire en ce moment, , je pense qu’il est mieux d’avoir un instituteur improvisé qui a la liberté de choisir le contenu des séances en fonction du niveau des enfants…Que pas d’instituteur du tout…j’attends vos remarques, réflexions….



Ouverture de l’annexe de Ziguinchor
24 avril, 2007, 16:34
Classé dans : Non classé

L’équipe de Terrains des savoirs a toujours souhaité étendre son action dans d’autres villes/ Villages de Casamance. La rencontre avec M Sané, directeur d’école à Ziguinchor, nous a confirmé que cela était possible…et nécessaire…il serait heureux d’accueillir des enseigants/ étudiants dans le cadre d’un échange pédagogique dès la rentrée scolaire prochaine. Les bénévoles seront accueillis dans la famille des enseignants et participeront aux activités dans les classes. Ils pourront également organiser des cours de soutien scolaire l’après-midi….Les inscriptions sont ouvertes! 



A l’école du caméléon Amadou Hampaté Bâ (Mali)
21 avril, 2007, 17:21
Classé dans : Non classé

Je remercie Ignace de Boribana (voir liens) pour m’avoir transmis ce très beau texte qui traduit plutôt bien ma conception de l’engagement et de la rencontre….Je vous conseille vivement la visite de son site!

N’ayez pas peur de l’imprévu…

 http://boribana.over-blog.com

Le caméléon est un très grand professeur.

Regardez-le.

Quand il prend une direction, il ne tourne jamais la tête. Faites comme lui. Ayez un objectif dans la vie et que rien ne vous en détourne.

Le caméléon ne tourne pas la tête mais c’est son œil qu’il tourne. Il regarde en haut, en bas. Cela veut dire : informez-vous. Ne croyez pas que vous êtes le seul sur la terre.

Quand il arrive dans un endroit, il prend la couleur du lieu. Ce n’est pas de l’hypocrisie. C’est d’abord de la tolérance et puis du savoir-vivre. Se heurter les uns les autres n’arrange rien. Jamais rien n’a été construit dans la bagarre. Il faut toujours chercher à comprendre l’autre. Si nous existons, il faut admettre que l’autre existe.

Si le caméléon avance, il lève un pied. Il balance ? Cela s’appelle de la prudence dans la marche.

Pour se déplacer, il accroche sa queue ainsi si ses pieds s’enfoncent, il reste suspendu. Cela s’appelle assurer ses arrières. Ne soyez donc pas imprudent.

Lorsque le caméléon voit une proie, il ne se précipite pas dessus mais il envoie sa langue. Si sa langue peut lui ramener, elle lui ramène. Sinon, il a toujours la possibilité de reprendre sa langue et d’éviter le mal. Allez doucement dans tout ce que vous faites.

Si vous voulez faire une œuvre durable, soyez patient, soyez bon, soyez humain.

Voilà. Si vous vous trouvez dans la brousse, demandez aux initiés qu’ils vous racontent la leçon du caméléon.



Rencontre footballistique du 5 avril 2007
16 avril, 2007, 15:08
Classé dans : Non classé

L’équipe de football de Carabane a vaillaimment affronté l’équipe de Ziguinchor (Kenia)…Les premiers se sont finalement inclinés mais on se réjouit de leur prestation étant donné que l’équipe a été formée il y a seulement quelques mois….Nous espérons dans les mois qui viennent organiser le match retour en amenant les carabanais à Ziguinchor! Bon courage aux jeunes!



Etre des Caméléons…Réunion à Carabane du 12 avril 2007
16 avril, 2007, 15:05
Classé dans : Non classé

A Carabane, se sont réunis, Youssou, le coordinateur, M Diop, le directeur de l’école AInsi que la présidente de l’Association….En voici un Compte-rendu Succint:

M Diop a confirmé le besoin d’offrir des activités parascolaires aux enfants de Carabane afin de les maintenir à l’école en dehors des heures de classes. Il a également souligné la nécessité d’envoyer du renfort en personnel notamment pour pallier aux diverses contraintes qui amènent les instituteurs à s’absenter….C’est pour cette raison qu’il invite les bénévoles à s’adapter aux situations diverses qui pourraient l’amener à s’occuper des enfants d’une classe « au pied levé »!  

L’accueil de bénévoles soutenant des projets éducatifs est privilégié.

Youssou a souligné l’importance des activités sportives et de l’école de football qui se développe progressivement….

Nous nous sommes mis d’accord sur la pluridisciplinarité des interventions néanmoins, les parents souhaitent privilégié le soutien scolaire.



Présentation d’un site sur les associations
1 mars, 2007, 14:26
Classé dans : Non classé

http://repertoireong.vraiforum.com/index.php

Ce nouveau site vient d’être crée afin de permettre une réflexion sur le sens de l’engagement humanitaire…d’échanger ses propres expériences avec ceux qui sont partis…ou partent bientôt…de se méfier des arnaques (il y en a…)…de se renseigner sur le pays où l’on part…une mine de renseignements en bref..si tout le monde contribue à l’enrichir….Bon surf…



Un lien pour financer votre projet
26 février, 2007, 13:55
Classé dans : Actualités

http://repertoireong.vraiforum.com/f11-Financement-pour-partir.htm

 

Quelques idées de financement, je reste convaincue que d’organiser un tel voyage et de s’impliquer du début à la fin est un gage de motivation et de réussite pour ce type de projet….C’est une des raisons qui m’empêche, éthiquement, d’envisager, si un jour nous le pouvions, de financer les voyages des bénévoles….d’autre part, lorsqu’il ne s’agit pas de situations d’urgence, il existe dans chaque pays des personnes compétentes, notamment pour le soutien scolaire…Mais nous ne pouvons pas les rétribuer….Enfin, ce projet permet de mettre en relation des personnes du Nord et du Sud, de l’est et de l’ouest…de leur permettre de se découvrir…de promouvoir un enrichissement mutuel….

Je sais bien que cette réflexion peut provoquer un réel écrémage de volontaires MAIS, je crois que c’est le « prix à payer » pour ne recevoir à Carabane que des personnes qui sont en accord avec la philosophie du projet.


123456

AZIKO |
APA |
PROMOTION COLONEL PAUL SITA... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bella Stella
| Le Burkina Faso... pays des...
| Association Burkina 35